Emerging Selection 2009: Swiss artist Caroline TAPERNOUX

Facebooktwitterlinkedinrssyoutubeinstagram
Facebooktwitterlinkedinmail

Née à Genève, Suisse
Vit et travaille à Nîmes, France

son site : https://www.carolinetapernoux.fr/fr/

série réflexions - 2005 courtesy the artist
série réflexions – 2005
courtesy the artist

 

Caroline Tapernoux : saisir l’insaisissable

Voila quelques temps, je m’arrêtai devant une petite pièce murale superbe de Caroline Tapernoux qui était accrochée sur les murs d’une collection privée. Au milieu des autres pièces de la collection elle apportait une touche de sobriété, une respiration différente des autres. Elle était à part. C’est là que j’ai connu pour la première fois, et retenu, le nom de cette artiste Suisse qui vit dans le Sud de la France.

Elément mural  Courtesy the artist
Elément mural
Courtesy the artist

Caroline Tapernoux est à l’image exacte de cette Europe qui se construit plus rapidement grâce à l’art contemporain que par la politique. Un exemple supplémentaire s’il était encore besoin du rôle d’éclaireur avant-gardiste de l’art.

Inévitablement nos chemins se sont encore croisés et je re-découvre l’œuvre de Caroline Tapernoux, puissante et discrète qui tente de saisir l’insaisissable.

Nous avons tous vécu ces moments furtifs où notre rétine capture une image que l’on trouve sublime mais éphémère.

Une image que l’on n’a même pas le temps de montrer à l’autre tant elle est fugace. Elle reste en nous à l’état de sensation délicieuse.

C’est ce moment là que Caroline Tapernoux saisit et re-fabrique, ce glissement de la rétine à la sensation.

cTapernoux_Tarascon

 

Elle utilise le plexiglas, la résine, la lumière, la vidéo ou tout autre matériau ou medium qui lui permet de décliner un vocabulaire liquide. Cette fluidité qu’elle obtient transmet idéalement un sentiment fugace et apporte une note poétique superbe.

cTapernouxGymnas_de_la_Camargue

 

Les oeuvres vidéo sont projetées sur des supports tous préexistants au travail de Caroline ce qui ajoute un effet de surprise au regard qui redécouvre son lieu quotidien sous un versant nouveau

 

 

 

Sans nul doute cette capacité de saisir insaisissable n’est pas donnée à tous les artistes. Mieux que personne Caroline Tapernoux nous embarque dans son univers léger, subtile servit par un vocabulaire visuel très personnel où le rêve tutoie la réalité. Cela s’appelle la poésie.

Beatrice Chassepot, Los Angeles, le 25 Septembre 2009

Facebooktwitterlinkedinmail